Cleary, l’enfant prodige ?

mg_0203.yc

Auteur, compositeur, interprète, multi-instrumentiste … Cleary a déja les principaux éléments pour être artiste. Mais Yann Cleary a d’autres atouts pour se distinguer ; ses particularités ? Explorer et expérimenter. Ce jeune Aixois, globe-trotteur et artiste dans l’âme, voyage et se laisse porter vers de nouveaux horizons. D’après l’adage, il paraitrait que  « Les voyages forment la jeunesse », et l’artiste l’a bien compris. Il y a quelques années, Yann quittait le sud de la France pour Amsterdam où il sera diplômé des Beaux-Arts. Puis il connaitra le succès en tant qu’acteur, présentateur et mannequin  aux Japon, le pays du soleil levant, avant de revenir en France, en 2012, pour se vouer à la musique et à sa carrière solo.
On pourrait sans doute qualifier ce jeune homme de « touche-à-tout »,  et c’est d’ailleurs ce qui se dégagera de sa musique plus ou moins inspirée des expériences vécues et de ses aventures asiatiques. Mais c’est aussi un fin arrangeur.

Pour commencer, Cleary proposera une reprise surprenante du titre « Baby Love » de TheSupremes qui séduira les médias comme LesInrocks, France Inter ou encore Esprit Musique.


 Avec une voix détachée, délicate et sucrée ; des mélodies déconstruites et intimistes ; des ambiances variées et planantes relatives à l’évasion; Cleary nous intrigue en délivrant une pop à la fois littéraire, électronique et baroque qui se veut presque inqualifiable. Il nous étonne avec des instruments originaux comme des jouets musicaux exceptionnels qu’il partage sur scène avec Cô, également multi-instrumentiste confirmée. Il mélange avec souplesse et perfection des sons exotiques, organiques et mécaniques pour un rendu plus que plaisant et réussi !

Un bel artiste à découvrir et à suivre !


www.yanncleary.com

Publicités