The Wise Dude’s Revolver et le revival

1468789_608588259188107_180401576_n Leur EP The Wise Dude’s Revolver’s est sorti en septembre dernier, mais il n’est jamais trop tard pour se pencher dessus. The Wise Dude’s Revolver nous offre à travers ce premier quatre-titres un voyage vers des contrées brumeuses et psychédéliques.

The Wise Dude’s Revolver a vu le jour en 2012 entre Nancy et Metz. La bande se compose actuellement de sept membres. Et cela est loin d’être un frein. Au contraire, cela leur permet de générer de nombreuses idées. Ils ont ainsi pu accoucher d’un EP inspiré et riche en sonorités.

Dès le premier morceau, le ton est donné ; cet EP sera lourd et nonchalant pour tenter de nous hypnotiser. « Hide And Run » nous entraine tout de suite au plus profond de l’univers de la bande. Et c’est là que réside ce fantastique contraste ; bien que l’on ait ces sensations d’être entrainé avec lourdeur et en profondeur, on a également le sentiment que notre esprit s’envole, prend de la hauteur et se met à planer avec béatitude. Il y a, dans la musique des Lorrains, quelque chose de très intense, tourbillonnant et léger à la fois.

Le froid « Sailing Away » offre un visage plus pop, non sans délaisser ce côté un peu fou et psychédélique grâce aux délicieuses distorsions. De son côté, « Fuck You (Vol. 1) » se pare de riffs garage aux sonorités très british. On se délecte grandement des jeux d’effets sur les claviers. Ceux-ci sont particulièrement mis en valeur sur ce dernier morceau.

Tout est réfléchi, rien n’est laissé au hasard. Chaque morceau est travaillé en détail. Des chansons que le groupe prend de toute évidence plaisir à travailler, car elles durent toutes entre quatre et sept minutes. Le chant, un peu lointain et résonnant, se trouve en total harmonie avec l’ambiance de la galette.

Le meilleur moment de l’EP reste cependant l’excellente conclusion du titre « The Murderer (Is My Best Friend). Un passage beaucoup plus frénétique et crasseux. On regrette que cette belle énergie ne soit pas davantage présente, car l’EP manque de rythmes accrocheurs.


Sans être la découverte la plus excitante de l’année, The Wise Dude’s Revolver reste un groupe au talent intéressant qu’on apprécie d’écouter pour cet esprit revival nous rappelant cette belle époque des sixties et des seventies.

Le groupe est à retrouver sur Facebook et Bandcamp.

Publicités