The Belfour dans la douceur du blues

556581_601146173256959_1396844426_n

Originaire de Clermont-Ferrand, The Befour est une de ces formations qu’Amalgame Musical est content de vous faire découvrir avant tout le monde. Le duo a sorti son premier EP Last Candle en fin d’année dernière.

Faire de la musique en duo est un phénomène de plus en plus en vogue.D’ailleurs, la recette du duo féminin/masculine a fait ses preuves plus d’une fois. Pour les plus emblêmatiques, on pense notamment aux sexy The Kills ou aux puissants White Stripes. Dans un registre moins connu, on peut parler des fascinants Hoboken Division. Sexy, puissant et fascinant sont d’ailleurs des ingrédients que Lucie Mena et Michael Sacchetti ont tenté d’introduire dans cet EP.

Last Candle est essentiellement composé de ballades à la douce sensualité. L’EP est parsemé de délicieux riffs posés et bluesy. Ceux-ci se libèrent parfois dans une envolée plus rock’n roll. Le duo sait maitriser la lourdeur et la puissance avec une délicate retenue. L’élégant côté instrumental se marie parfaitement à une jolie voix féminine grave et profonde.

Sur ces cinq titres, on apprécie particulièrement “The Last Candle” qui se démarque le plus du reste avec son côté pop bluesy et ses claviers lumineux. Le genre de morceau qu’on sélectionne sur le jukebox d’un bar, et sur lequel tout le monde se lève pour se trémousser. Alors que l’EP se clôt avec l’acoustique “Pros And Cons”, on se met à regretter qu’il n’y ait pas d’avantage de titres un peu plus pêchus. La puissance et l’énergie sont là, mais ne s’imposent pas assez.

The Belfour a le potentiel pour faire des étincelles. A eux maintenant de continuer à s’en servir à bon escient. Ce premier essai nous fait découvrir un univers harmonieux et soigné, aussi bien musicalement que visuellement. Lucie et Michael nous offrent un son tout ce qu’il y a de plus authentique et sincère.

Retrouvez le duo sur Facebook et Deezer.

Publicités