GrimLake, dans la lignée des plus grands !

GrimlakeIl y a un peu moins d’un an, Mathieu Legros alias GrimLake sortait son premier EP « Twin Sun » et difficile pour nous et certainement pour quiconque de poser quelques mots sur le piano qui accompagne les mélodies de ce jeune artiste parisien, tant sa musique est insaisissable. Et pourtant, dès les premières notes de « When It Rains », la mélodie nous transperce de part en part comme la rareté d’un rayon de soleil qui perfore un ciel nuageux et pluvieux.  Et, quand la pluie se met à tomber sur notre écoute, avec une introduction douce au piano,  on s’imagine un paysage, triste et beau à la fois comme une mélancolie. Puis au fur et à mesure la musique s’accentue, s’illumine, la guitare et la batterie s’invitent, on se remémore les jours de beaux temps, ceux qui nous font sourire, des lors, on admire ce magnifique morceau et la finesse de l’assemblage des instruments. Puis vient « Dying Stars », une autre ambiance, celle-ci est cosmique, ambiante dans un premier temps et plus furtive dans un second temps. Belle par sa répétition stimulante, le cœur s’accélère. Impossible de faire marche arrière, nous sommes plongé dans la spirale appelé  « GrimLake » , là où se croisent, s’affrontent, s’entrechoquent un tas de sentiments. On ne sortira pas indemne de cette écoute qui nous propulse dans un autre monde. Un monde post-rock, palpitant qui se dessine au fil des notes.   
Dans ce projet personnel que nous ne pouvons qu’admirer, on constate que l’artiste fait partie de ces musiciens qui ont la capacité et l’intelligence de communiquer beaucoup de chose et faire vivre leur mélodie, sans voix. « Playground Hope », ne nous décevra pas, avec une nouvelle fois un début léger, très aérien avant de s’orienter vers des sonorités un peu plus rock, tout en restant dans l’harmonie. Tout au long de l’écoute, la magie opère et dégage une superbe dimension, presque indescriptible.
« Expected Thoughts » , le quatrième et dernier titre, clôturera parfaitement bien cet EP. Nous resterons sans voix, devant la pureté de ce morceau, de ses envolées musicales relatives à l’évasion dégageant beaucoup d’émotions. Un morceau plus spectaculaire, qui place le musicien dans la lignée des plus grands.

Résumé cet EP ne serait pas lui faire honneur, tant les musiques qui le composent sont pleines de richesses, de subtilités et de beautés mais « Twin Sun » est avant tout une production personnelle, que chacun peut s’approprier car ce n’est pas un opus qui se lit, mais un opus qui s’écoute et qui se vit. Et incontestablement, GrimLake est  l’un de ces trésors cachés, l’une de ces perles précieuses et rarissimes que tout le monde recherche et attend. Alors, si GrimLake vous a conquis, et sans nul doute, il vous conquerra, nous vous invitons à participer à l’élaboration de son deuxième EP -qui est en préparation- en l’aidant à le financer ici .

www.facebook.com/Grimlake

Publicités