Salmon Fishers, un tournant dans l’univers musical du groupe!

Interviewé en novembre 2012 sur Amalgame Musical, Salmon Fishers cherchait de généreux donateurs sur un célèbre site de crowdfunding pour pouvoir financer leur troisième EP. Ce fut une belle réussite. Ainsi, quelques mois plus tard, le projet se concrétise et leur nouvel opus « Karuselli » arrive sur la toile, le 16 septembre. Un EP tout récent donc, mais un EP pas tout à fait comme les autres. Cette production marque un tournant dans l’univers du groupe, celle de la maturité, celle de la distinction avec un concept tout à fait intéressant et ingénieux. Ils nous confient dans un teaser, publié en juin, qu’ils ont voulu « dépasser l’aspect musical et faire un réel projet autant visuel que musical et donc de créer plusieurs clips pour chacun des morceaux » et « présenter non pas un clip par chanson, mais présenter un seul et moyen métrage pour l’ensemble des titres séparés en plusieurs clips, avec une suite logique, et une finalité ».

C’est le moment de découvrir le premier épisode portant le titre « White Light » :

Un clip sobre, solennel et beau à la fois où les successions d’images font vivre la musique et où la musique fait vivre les images. Au fil des minutes, au fil du rythme, une tension nerveuse se crée et plusieurs questions nous envahissent. « Qu’ont-ils voulu montrer/démontrer ? » « Quel est le rapport entre l’homme et l’animal représenté ? » « Au fond qui sommes-nous vraiment ? » «  Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ? » « Finalement est-ce qu’aller vers la lumière, ne nous conditionne pas en nous arrachant de notre nature, notre instinct ? » .

Le septet concevait ce projet comme «une musique qui devient assez large, beaucoup plus imagée qu’explicite, on arrive à avoir quelque chose de moins évident et de plus personnel ». Ce premier clip nous le confirme immédiatement et nous fait extrapoler de longues minutes ensuite. Les Salmon Fishers ont ainsi l’intelligence et la finesse de faire passer un message tout en laissant au public l’opportunité de chercher à comprendre le pourquoi du comment pour se forger sa propre opinion.

On attend donc avec impatience la prochaine vidéo, le prochain personnage mis en avant, de ce court métrage composé de cinq épisodes qui permet de découvrir « Karuselli » d’une façon singulière et déroutante.

http://www.salmonfishers.com/

Publicités