Elyphants et le rock chaotique

Du rock, du vrai, et du bon en plus. Si cela vous inspire, c’est vers Elyphants qu’il faut se tourner. Car le groupe est plutôt (très) bon à ce jeu-là.

 Elyphants_chapterone_thebeginning

Formé il y a peu par Anthony De Kens  (chant/guitare/piano), Pierre-Henri Maillard (guitare/chœurs), Maxime Keller (basse/chœurs) et Christophe Boulanger (batterie/chœurs), Elyphants est un groupe nancéien. Il n’en est qu’aux prémices de sa discographie, mais il marque déjà nos esprits (et nos oreilles) grâce à Chapter One : The Beginning, un convaincant premier EP.

« Goodbye Marylin »,  un titre à l’énergie punk et à la guitare agressive, ouvre les festivités et annonce un EP à deux-cent à l’heure. S’ensuit « The Beginning », véritable morceau coup de cœur. C’est LA perle parmi les chansons d’Elyphants déjà en écoute. Un titre intense qui s’engouffre dans nos oreilles tel une vague dans la tempête. « Massive/Agressive » dérive vers une ambiance emo/post hardcore. Moins emballant, ce morceau est tout de même plutôt bon dans son genre.

Elyhants c’est donc un univers nerveux, sombre, chaotique, complexe, mais aussi poétique. Le tout emmené par un chanteur à la voix magique et mélodieuse qui sait faire dans le grave comme dans le lyrisme. Un chant frissonnant tout aussi captivant que la pêche des musiciens. Le côté épique et apocalyptique est un vrai régal.

La formation s’est trouvé avec succès un univers bien à elle. Cet EP est une véritable promesse pour l’album à venir. En attendant, le groupe est à retrouver par ici.

Publicités