Control C : un cocktail explosif et renversant

1065162_677148198977518_767368467_oControl C, c’est un cocktail explosif et renversant, bien dosé de sonorités pop/électro.
Issu d’une précédente formation rock, le trio parisien se dirige volontairement vers quelque chose de plus frais, plus moderne avec cette volonté de faire bouger son public aux rythmes endiablés de leurs sons. C’est ainsi que le groupe, formé en 2012, nous propose son EP six titres intitulé Mixed Signals, une production entièrement autoproduite en quelques mois.

Alors dansons et amusons-nous au fil de cet EP qui s’ouvre sur le titre « Fleeting Flare ». Un morceau qui marque une belle entrée en matière dans l’univers des Control C avec une jolie intro dans les tons électro très cosmique, aérienne. Le tout évolue progressivement en pop/rock en gardant évidemment un fil électro pour un ensemble dansant, frais, pétillant. Leur musique nous attire l’oreille, elle nous paraît assez familière, très accessible et pourtant les musiciens apportent leur pierre à l’édifice de ce genre.
L’écoute se poursuit avec « One shot ». On a un peu l’impression qu’elle est l’inverse de la première avec une intro plutôt rock basique efficace qui reste tout le long à laquelle s’ajoute l’électro. C’est bien pensé, bien construit, avec de jolies parties instrumentales justement dosées là encore. La voix très sympathique depuis le début apporte une touche poétique au morceau.
Une voix qu’on retrouve plus particulière dans « Not There Yet » qui nous fait directement entrée dans ce troisième titre. Si le groupe parle d’enregistrer leurs chansons en version acoustique, ce morceau délivre déjà des sonorités plus folk acoustique, un nouvel arrêt dans l’univers des Control C. Il y a un beau mélange d’instruments pour une mélodie haute en couleur qui reste bien en tête.
Justement, on reste dans la couleur avec « Only One Colour » et une belle intro progressive mais courte et relativement rock. L’ensemble est très sympa, il y a une belle dimension rock/électro avec des cassements de rythmes inattendus où les cordes sont plus mises en avant.
Control C ne cesse de nous surprendre au fil des titres et une fois de plus avec le cinquième morceau « The Mix Is almost Perfect ». On repart sur une mélodie plus électro avec plein de bruitages plus en arrière qui donnent du relief au titre avec un fond acoustique. Dommage, nous avons la sensation que la voix a du mal à suivre, cependant elle reste très agréable à entendre pour un morceau presque envoûtant.
« Gold will Rust » clôture parfaitement cet EP. Pour ce dernier titre ils s’éclatent, ils mettent tout ce qu’ils savent faire. On entend de l’électro rock, de nouveaux bruitages très « jeux vidéo » pour un ensemble psychédélique.

Les Control C ont réuni tous les bons ingrédients pour nous régaler et nous faire passer un bon moment en toute simplicité. Les sons sont rafraîchissants et estivaux. Les musiciens atteignent leur objectif puisqu’on ne peut s’empêcher de danser sur leurs mélodies entraînantes.
A déguster seul ou entre amis à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit.

381401_643263195699352_554548941_n

cliquez sur l’image pour télécharger l’EP

Prochaines dates du groupe:

Vendredi 6 septembre: Hide Out à Gare du Nord – 8 Boulevard de Denain,Paris

Samedi 28 septembre: Submarine, 106 boulevard de Belleville. Paris avec les deux autres groupes: 20h45 Emy & The Bear – 21h45 Control C – 22h45 They Make Money So Why We Don’t

Publicités