Poésie et émotion avec Valentin Marceau

On avait découvert la jolie bouille de Valentin il y a quelques années au sein de l’excellent groupe de rock BoXon. C’est avec tristesse que la bande avait fini par annoncer sa dissolution. Mais Valentin vole maintenant de ses propres ailes, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeune artiste s’en sort tout aussi bien en solo. Il vient de livrer A Nos Amours, un album qui, si la chanson française n’est pas votre tasse de thé, vous fera changer d’avis.

 

valentin-marceau-a-nos-amours

Car cet album est un album de chanson française…mais pas que. Derrière une très belle voix mélodieuse, différents horizons musicaux se croisent et se recroisent. Des airs tziganes (« Arrêtez Stop ! ») ou bohèmes (« Les Bulles De Soleil »), la musique de Valentin nous fait voyager. On passe ainsi de l’Est manouche au Grand Ouest grâce à la guitare bluesy de « Paris Perdu » et sa trompette issue d’un vieux western. On s’évade par l’imagination, tout en gardant les deux pieds dans notre radieux pays. D’ailleurs, le titre « Page Blanche » et son accordéon ne manquent pas de nous rappeler notre bien-aimée capitale qu’est Paris.

Le monde de Valentin est poétique. « Alors dansons, mon amour dansons ». C’est cela son univers. Parler de beaux sentiments et danser. On retrouve justement dans ce disque un côté pop sixties donnant ce côté entraînant et dansant aux morceaux. L’album nous offre des chansons rythmées avec légèreté. Si les titres sont plutôt courts, ils entrent facilement dans notre tête pour ne plus en ressortir. Certaines mélodies touchent le cœur au plus profond. C’est notamment le cas de « Qu’est-ce qu’on fait » et son refrain poignant. Il y a des morceaux plus nostalgiques (« Notre Dernière Nuit », « Une Chanson »). Quant à l’harmonica de « Comme une maladie », il nous remémore avec plaisir l’époque BoXon.

On pourrait résumer cet album en une phrase, et c’est Valentin lui-même qui la chante : « Les bulles de soleil éclatent sur les murs de Paris et retombent autour de mon ennui en gouttelettes d’or ou de vermeille ». Car ce disque est pareil à une bulle de soleil. Vous avez probablement déjà assisté à cette scène : après un gros orage, un rayon de soleil vient percer la couche nuageuse, et un arc-en-ciel apparaît. Eh bien c’est un peu l’effet que l’on a en écoutant cette galette. C’est un album qui fait gonfler les cœurs et donne le sourire.

Valentin s’inscrit dans la lignée des grands de la chanson, tout en s’en démarquant. Car il amène avec lui la joie et les idées nouvelles  de la jeunesse. Il apporte un grand bol d’air frais au genre. Bravo à cet artiste qui semble promis à un bel avenir.

Ecoutez l’album sur Deezer.

Publicités