Dead Stereo Boots, le live cathartique

Dead Stereo Boots. Un nom que vous avez déjà croisé dans les pages d’Amalgame Musical. Si leur musique en studio vous avait plu, il faut absolument vous précipiter pour lire ce live report. Vous n’en serez que plus emballés par cette formation qui décoiffe.

56679_Sanstitre-1

24 mai, vendredi soir, Nancy, direction Le Clou Du Spectacle, un bar très sympathique et convivial. Les stars de la soirée sont Dead Stereo Boots. Après vous avoir présenté leurs EPs plus que réussis, il était temps de passer aux choses sérieuses et de parler du live.

En écoutant ces deux EPs au son lourd, on pouvait s’attendre à un live redoutable. Et ce fut le cas. Les garçons ne sont que deux, mais ils font autant de boucan qu’une bande de cinquante musiciens. Taper, taper, taper, gratter, gratter, gratter, c’est ce que veulent les deux comparses. Sortir tout de leurs tripes, libérer leur énergie.

Daron à la batterie a un punch plus qu’efficace et une frappe puissante. On n’aimerait pas être à la place de son instrument sur lequel pleuvent des coups d’enfer. Quant à Rodger, eh bien des chanteurs chantant bien, il y en a des tas. Mais lui a quelque chose de spécial. S’arracher les cordes vocales ou chanter de façon plus sexy, il maîtrise son organe avec aisance et force. Sur scène, c’est une vraie pile électrique.

Leur pêche est contagieuse et donne envie de se déchainer autant qu’eux. Rodger réclame auprès du public de l’enthousiasme et de la folie. En live, leurs titres deviennent encore plus féroces. Les garçons nous ont offert quelques reprises, dont une très personnelle et réussie du génial « Sunny Afternoon » des Kinks. Un pouce en l’air également pour un de leurs nouveaux titres inédits au profil dynamique très punk.

Les gars ont de l’énergie à revendre. Leur live a vraiment un effet cathartique. C’est puissant, c’est bruyant, c’est rock’n roll. Ces mecs vont vous épater!         

https://www.facebook.com/pages/Dead-Stereo-Boots/179770465445027?fref=ts

             

Publicités