Prevrat: « shocking is great fun »

Direction American Midwest to meet Prevrat!
This multi-instrumentalist musician illustrates the electronic register, new wave, post-punk, synth-pop to indie rock. Producer of the label Russian Winter Records, editor of Floorshime Zipper Boots, this physicist multifaceted told us to some of our questions to talk about his projects and also his album « Symbols » released last April.

553059_536251336425050_2068971969_n

Can you introduce yourself for those who do not know you? Hello to you Manon and Florence, and to all your readers on Amalgame Musical. I am the artist Prevrat. My real name is Ric Gordon and I am from the Midwest U.S. I appreciate this chance to talk with you and introduce myself to your readers.

Why the name “Prevrat”? Well, band names are not easy to come up with these days. So many names are already being used on Facebook, Bandcamp and other sites. I wanted something unique and original. I started searching other languages and found Czech had some nice sounds. Prevrat means Coup d’Tat in Czech and that resonated with me. So Prevrat it was.

Why did you want to start music? Music has been a major piece of my whole life. I started playing instruments at 5 years of age. Being a musician has always been what I wanted to do. Music is just this perfect medium that can unite people both emotionally and intellectually. It reaches people in a complete way. In addition to being a recording artist, I am a producer and operate the small indie record label, Russian Winter Records (http://russianwinterrecords.com) and publish the Floorshime Zipper Boots music blog (http://floorshimezipperboots.blogspot.com). Besides me, the label has two other active artists at present, the electronic musician Synthseer, who has done two albums for us and our newest artist David Downing. David is a wonderfully talented post-rock cellist. We are releasing his debut album on July 2nd. The label previously released records for the bands My New TV Set and Not There.

How would you describe your music? Who are your influences? For the most part my music falls in two genres, post-punk and synthpop. I have many, many influences. Some of the artists that have affected me most are The Clash, The Jam, Brian Eno, Todd Rungren, The Beatles, Kraftwork, Jimi Hendrix, Joy Division, Tangerine Dream, Ravel’s Bolero…I could go on and on. Music washes over me like a new skin and it all influences me.

Where do you find inspiration for your lyrics? All my lyrics, in some way, come from life experiences, both real and imagined. I’ll leave the last part of that statement to your readers’ imaginations. My lyrics always touch me personally, but at the same time, none are drawn directly from specific life experiences. I take things mashed up in my brain and then filter them through much poetic license. So, none of the lyrics in my music represent any specific literal events.

You play in the spirit electro, new wave, post-punk, synth-pop to indie rock! Meanwhile you have « a Ph.D. in physics and has done research in the development of intelligent IT systems, Neurodynamics, climate change and cyber security. » The mix is quite unexpected, is that it surprises people when you talk about it? Yes, I have a doctorate in physics. Strange world isn’t it. Actually though, it’s not as strange as it sounds. Brian May of Queen has a doctorate in Astrophysics. Science and music draw from the same depths of creativity and there is a natural connection between the grammar of music and the grammar of mathematics. Physics is about understanding the universe we live in. Music, and all art for that matter, is about interpreting the universe. Creativity is the common thread holding both together. Of course there is the wonderful shock value in it as well. People who know me only as a physicist are shocked to find out that I am a rock musician. People who know me only as a rock musician are shocked to find out I am a physicist. Being shocking is great fun.

In France, the new scene is very rich with lots of small emerging bands! It’s the same in the United States? Yes, the scene in the States is quite rich in emerging bands. That is one of the reasons I started the blog, to be able to feature emerging bands and give them a chance at some wider exposure. Floorshime Zipper Boots only reviews emerging bands that we find on Bandcamp. Not just in the U.S. but from all over the world.  . 

Besides, if you had the opportunity to hear from bands and artists known and unknown, what do you think of French music? I love the emerging music coming out of France. There are so many extraordinary French bands. Some of my favorites are Travel Check, Balladur, Princesse, 100%chevalier and Stereostar Sixty Nine. All of these bands, and several others, have been reviewed on Floorshime Zipper Boots.

Would you like to come and play in France? With French bands/artists?  I would love to be able to perform in France. That would be a dream come true. It would be very cool to play with some of the bands I mentioned, whose music I like so much.

In April 2013, your album “Symbols“ is released, can you tell us? “Symbols” was released April 9th on my label and is my sophomore album as Prevrat. It has started to get some traction on blogs, big thank you to Amalgame Musical of course. Decoder premiered the track “Safe Distance,” the MIC Music Portal in Greece just did a big feature on the album, American Beast in Mexico is doing a review and will premier the video for Safe Distance and there have been several others. “Symbols is the best music I have ever created. I only hope I can keep progressing as a musician and keep making better music from one album to the next.

Do you have projects for the future (video clip, tour…)? Oh yes, many future projects. I will be doing some touring in support of “Symbols,” videos are now completed for six of the album’s tracks and I am working on videos for the two remaining. The videos can be seen here: http://youtube.com/user/prevratmusic/videos. I have also started to work on my next album. Of course that won’t be released till sometime next year, but I do have some songs written and try to record whenever possible as it is a long process to put an album together. I will also be producing albums for other artists.

What do we can wish for you for the future?  I hope I can tour Europe and the rest of the world some day. Would love to play in France and other countries. The only times I have been outside the U.S. were trips to Amsterdam and Shanghai, but alas, that was as a physicist and not to do music.Would like to see my label grow and to be able to sign more artists. Most of all I just want to be able to keep making music. For me that is a life fulfilled.

A last word to the end?  Again, big thanks to you Manon and Florence for your support on Amalgame Musical. I hope your readers enjoy “Symbols” and I encourage them to download the album. They can get it for free by putting 0 in the name your price field on my Bandcamp page at http://prevrat.bandcamp.com.

 

Direction le Mi-ouest Américain, à la rencontre de Prevrat !
Ce musicien multiinstrumentiste s’illustre dans le registre électro, new wave, post-punk, synth-pop au rock indie. Producteur du label Russian Winter Records, rédacteur du blog Floorshime Zipper Boots, ce physicien aux multiples facettes a répondu à quelques unes de nos questions pour nous parler de ses projets et également de son album « Symbols » sorti en avril dernier.

Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas? Bonjour à vous Manon et Florence, et à tous vos lecteurs sur Amalgame Musical. Je suis l’artiste Prevrat. Mon vrai nom est Ric Gordon et je suis du Mi-ouest américain J’apprécie cette opportunité de parler avec vous et de me présenter à vos lecteurs.

Pourquoi le nom « Prevrat»? Eh bien, des noms de groupes ne sont pas faciles à trouver ces jours-ci. La plupart des noms sont déjà utilisés sur Facebook, Bandcamp et d’autres sites. Je voulais quelque chose d’unique et original. J’ai commencé à chercher dans d’autres langues et j’ai trouvé que le tchèque avait de belles sonorités. Prevrat signifie « Coup d’état » en tchèque et ça me ressemblait. Alors c’était Prevrat.

Pourquoi as-tu voulu commencer la musique? La musique a été un élément important toute ma vie. J’ai commencé à jouer à 5 ans. Être un musicien a toujours été ce que je voulais faire. La musique est le parfait équilibre entre ce qui peut unir les gens à la fois émotionnellement et intellectuellement. Elle touche les gens d’une manière complète. En plus d’être un artiste, je suis producteur d’un petit label indie, Russian Winter Records (http://russianwinterrecords.com) et rédacteur pour le blog musical Floorshime Zipper Boots (http://floorshimezipperboots.blogspot.com ).
A côté de moi, le label a deux autres artistes actifs à l’heure actuelle, Synthseer un musicien qui fait de l’électro et qui a fait deux albums et notre nouvel artiste David Downing. David est un violoncelliste post-rock merveilleusement talentueux. Nous publions son premier album le 2 Juillet. Le label a précédemment sorti des enregistrements pour les groupes My New TV Set et Not There..

Comment décrirais-tu ta musique? Quelles sont tes influences? Pour la plupart ma musique tombe dans deux genres : post-punk et synthpop. J’ai beaucoup, beaucoup d’influences. Certains des artistes qui m’ont touché sont The Clash, The Jam, Brian Eno, Todd Rungren, The Beatles, Kraftwork, Jimi Hendrix, Joy Division, Tangerine Dream, Ravel’s Bolero … Je pourrais continuer encore et encore. Ils m’influencent tous.

Où trouves-tu l’inspiration pour tes chansons? Toutes mes paroles, en quelque sorte, proviennent des expériences de la vie, à la fois réelles et imaginaires. Je vais laisser la dernière partie de cette déclaration à l’imagination de vos lecteurs.
Mes paroles me touchent toujours personnellement, mais en même temps, aucune n’est directement tirée des expériences en particulier. Je prends les choses en purée dans mon cerveau, puis filtre pour avoir quelque chose beaucoup plus poétique. Ainsi, aucune de mes paroles représentent des événements spécifiques vécus.

Tu joues dans l’esprit electro, new wave, post-punk, synth-pop au rock indie! En parallèle, tu as « un doctorat en physique et as effectué des recherches dans le développement de systèmes intelligents de TI, Neurodynamics, le changement climatique et la sécurité cybernétique. » Le mélange est tout à fait inattendu, ça surprend les gens quand tu en parles? Oui, j’ai un doctorat en physique. Monde étrange n’est-ce pas ! En fait, ce n’est pas aussi étrange que cela puisse paraître. Brian May de Queen a un doctorat en astrophysique. Sciences et musique proviennent des mêmes profondeurs de créativité et il y a un lien naturel entre la grammaire de la musique et la grammaire des mathématiques. La physique, c’est comprendre l’univers dans lequel nous vivons. La musique et tous les arts d’ailleurs sont l’interprétation de l’univers. La créativité est le fil conducteur. Les gens qui me connaissent seulement comme physicien sont choqués de découvrir que je suis un musicien de rock. Les gens qui me connaissent seulement comme rockeur sont choqués de découvrir que je suis un physicien. Être choquant, c’est très amusant.

En France, la nouvelle scène est très riche, avec beaucoup de petits groupes émergents! C’est la même chose aux États-Unis? Oui, la scène aux États-Unis est assez riche en groupes émergents. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai commencé le blog, pour être en mesure d’y faire figurer des groupes émergents et leur donner une chance d’une plus large exposition. Floorshime Zipper Boot examine seulement les groupes émergents que l’on retrouve sur Bandcamp. Pas seulement aux États-Unis mais partout dans le monde.

D’ailleurs, si tu as eu l’occasion d’entendre des groupes et des artistes connus et inconnus, que pensez-vous de la musique française? J’aime la musique émergente française. Il y a tellement de groupes français extraordinaires. Certains de mes favoris sont Travel Check, Balladur, Princesse, 100%chevalier et Stereostar Sixty Nine. Tous ces groupes, et plusieurs autres, ont d’ailleurs été exposés sur Floorshime Zipper Boots.

Aimerais-tu venir jouer en France? Avec des groupes / artistes français? J’aimerais pouvoir effectuer un voyage en France. Ce serait un rêve devenu réalité. Il serait très cool de jouer avec certains des groupes que j’ai mentionnés, dont j’aime tant la musique.

En Avril 2013, ton album « Symbols » est sorti, peux-tu nous en parler? « Symbols » est sorti le 9 Avril sous mon label et c’est mon deuxième album en tant que Prevrat. Il a commencé à être remarqué par les blogs, grand merci à Amalgame Musical bien sûr. Decoder Mag a promu le titre « Safe Distance», le Portail de la musique de MIC en Grèce a juste fait un grand reportage sur l’album, American Beast au Mexique est en train de faire un article et sera diffusé le vidéo pour Safe Distance et autres. « Symbols » est la meilleure musique que j’ai jamais créé. J’espère seulement que je pourrais continuer à progresser en tant que musicien et continuer à faire de la meilleure musique pour les prochains albums.

As-tu des projets pour l’avenir (clip vidéo, tournée …)? Oh oui, beaucoup de projets futurs. Je vais faire un peu de tourisme pour promouvoir « Symbols », les vidéos sont maintenant terminées pour six des morceaux de l’album et je travaille sur des vidéos pour les deux autres. Les vidéos peuvent être vues sur  http://youtube.com/user/prevratmusic/videos.
J’ai aussi commencé à travailler sur mon prochain album. Bien sûr, ce ne sera pas en ligne avant l’année prochaine, mais j’ai quelques chansons écrites et j’essaie d’enregistrer chaque fois que possible, car il s’agit d’un long processus visant à mettre un album en forme. Je produirais également des albums pour d’autres artistes.

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour l’avenir? J’espère que je pourrais faire une tournée en Europe et le reste du monde un jour. J’adorerais jouer en France et d’autres pays. Les seules fois où j’ai été en dehors des États-Unis étaient pour des voyages à Amsterdam et Shanghai, mais hélas, c’était en tant que physicien et non musicien. J’aimerais voir mon label grandir et être en mesure de signer plus d’artistes. Aussi, juste pouvoir continuer la musique. Pour moi, c’est une vie bien remplie.

Un dernier mot pour la fin? Encore une fois, un grand merci à vous Manon et Florence pour votre soutien sur Amalgame Musical. J’espère que vos lecteurs apprécieront « Symbols » et je les encourage à télécharger l’album. Ils peuvent l’obtenir gratuitement en mettant 0 dans le champ prix sur ma page Bandcamp sur http://prevrat.bandcamp.com.

Retrouvez-le sur facebook

Publicités