Clock N’ Works, les beaux jours avant l’heure.

L’hiver, le froid, on en a marre, cela s’éternise un peu trop à notre goût. Heureusement, il y a Clock N’Works. Le joyeux quatuor est là pour nous aider à patienter jusque’au retour de la chaleur avec un nouvel EP du nom de Midnight Talking.

16509_10151710648000830_568873288_n

Car les quatre Parisiens ont enregistré leur nouveau bébé dans une ambiance de vacances. Cela se ressent à l’écoute du résultat. On les avait quittés en avril 2011 avec l’EP However You Wanna Call It, et pour leur retour, la bande s’est armée d’un bonne dose de pop inspirée de nos voisins d’Outre-Manche.

L’EP se divise en deux parties. Les deux premiers morceaux sont des titres très frais. La guitare est légère, le ton insouciant. Cela colle tout à fait aux paroles de « Romance in F Sharp » : « Smile, baby smile ». L’ambiance qui se dégage est joyeuse. Les mélodies sont simples et détachées. A l’image de son titre, « Landscape » donne envie de courir dans un paysage verdoyant pour sentir l’herbe douce sous nos pieds et le soleil chauffer notre nuque. Une première partie sonnant indie pop.

La deuxième moitié augmente en nervosité. A commencer par « Face To Face », titre pour lequel intervient une guitare à la résonnance garage. Le niveau d’énergie du quatuor est passé à un niveau supérieur.  Puis, la bande clôt cet EP en beauté avec « Midnight Talking ». Le rythme est tantôt rapide, tantôt bien cadencé. C’est le morceau le plus rock de l’EP. Il en émane une énergie très punk. Malgré cela, la mélodie reste toujours claire et frivole. C’est cette capacité à faire fusionner ces deux ambiances qui fait la particularité du groupe.

La marque de fabrique de la formation est aussi le fait d’avoir non pas une, mais deux voix se mélangeant dans une parfaite harmonie. Le chant est soit très rythmé, grave et séduisant, soit plus aigu et mélodique.

On peut le dire, cet EP est un avant-goût des jours de soleil et de chaleur commençant à pointer le bout de leur nez. L’enregistrement a été fait dans les conditions du live, donc si la galette vous a plu, eh bien courez vite les voir sur scène. Il parait que ces p’tit gars assurent pas mal. Ils seront, d’ailleurs, en concert le samedi 13 avril au Tigre à Paris.

Retrouvez-les sur Soundcloud et Facebook.

Publicités