A la découverte des « Wild Tropics » avec Travel Check

Wild Tropics

Vous avez certainement déjà dû en entendre parler, ils vont,une nouvelle fois, défrayer la chronique avec leur nouvel EP « WILD TROPICS ». Ce trio parisien, qui commence à se faire une place dans la « catégorie » musique actuelle n’a pas fini de faire parler de lui, cela même outre-Manche. Et comme une fois n’est pas coutume, un petit article s’impose.

Travel Check, rappelons-le, c’est Thibaut, David et Kevin, deux guitares acides, une batterie saccadé, du rock garage à la sauce 60’s modernisé, du psychédélisme, deux premiers EPs, du voyage et de la haute voltige.
Disponible depuis le 4 mars 2013, ce nouvel opus signé sur le label Howlin Banana Records nous embarque, cette fois-ci, pour un voyage dans les tropiques sauvages, sur la trace des « British West Indies ».

Très rapidement on rejoint notre guide, notre maître à tous « Pokayoké », l’indien qui représente cet EP. On se retrouve dans une ambiance western avec une coiffe sur la tête et on découvre des sonorités encore inexplorés des Travel Check comme on chevauche un cheval déterminé galopant à toute vitesse, instinctivement et librement, dans le grand canyon ouest américain. Les voix éraillés effet rétro-moderne, dégagent du psychédélisme, c’est entêtant, fracassant tout comme les très bonnes parties instrumentales finement jouées.  Puis, on poursuit notre échappé avec le titre « Sunday on My Mind », on est attiré dans une spirale qui tourne au rythme de la musique, plus particulièrement des coups de batterie résonnant comme des coups de canons. Le morceau sait se faire plein d’entrain et décomplexé, avec un  son tout bonnement rock n roll et toujours ce côté psyché que manie le groupe à la perfection. Ils savent nous donner ce qu’il faut, quand il faut, sans trop nous en dévoiler non plus. C’est subtilement adroit. Viens alors le dernier titre « Tripping Waves », l’heure pour nous de décoller et planer à 4 000 mètres d’altitude, dans un esprit un peu fumeux tout en appréciant cette mélodie relativement posée et le travail sensationnel des musiciens qui semblent être en connivence tout le long de cet EP. Un EP qui n’a pas omis de ce faire exotique avec un sentiment, à la fois, de chaleur vaporeuse, de fraîcheur, de moiteur et de splendeur comme on pourrait retrouver dans les forêts tropicales.

En quelques mois, les trois musiciens ont su gagner en maturité,  ils évoluent dans la construction de leur univers et ils nous surprennent en nous offrant des sons plus aboutis, plus riches que les précédents. On retrouve, bien sûr, la signature « Travel Check » si singulière, exprimée dans leur envie de nous donner du plaisir, nous faire voyager et nous faire ressentir des choses, des images, des sensations. On peut dire encore une fois que le pari est réussi… et l’aventure n’est pas fini !

L’EP est disponible en Vinyle, en édition limitée, chez BORN BAD RECORDS  POP CULTURE SHOP L’International Records et sur le mailorder de Howlin Banana Records.

Retrouvez également Travel Check sur Facebook

Publicités