Interview d’un soir avec « No Man’s Land », jeune groupe prometteur de l’Ouest…

Rencontre avec les cinq jeunes hennebontais de No Man’s Land juste avant leur montée sur scène pour leur premier concert sur le sol rennais. Ils étaient ici à l’occasion de la dernière soirée des premiers tours de qualification du tremplin Emergenza qui se déroulait samedi 2 mars à la salle du 4bis à Rennes. Souriants, drôles et sympathiques, ils se prêtent avec plaisir au jeu de l’interview. 

Salut à tous, et bienvenue à Rennes ! Alors pour commencer pouvez-vous me dire de quand date la création du groupe ?
Donc le line-up actuel date de janvier 2011, mais le groupe existait déjà depuis 2010 avec un line-up différent. Au début nous ne faisions que des reprises. En fait le groupe ne s’est vraiment fixé qu’en 2011, et c’est à partir de là que nous avons commencé les compos.

Est-ce que vous pouvez vous présenter et me précisez le rôle de chacun au sein du groupe ?
On est donc cinq musiciens dans le groupe, Axel tient le rôle de chanteur/frontman, Tito est à la guitare lead, Rémy à la guitare rythmique, Emeric à la batterie et Erwan à la basse.

25062_577325958948385_1801929599_n

Les cinq jeunes talents dont vous risquez d’entendre parler bientôt…

Quelles sont vos principales influences ? Est-ce qu’il y a un noyau commun entre vous?
Elles sont en fait très diverses suivant les membres du groupe, car on vient un peu tous d’univers différents. A la base, notre batteur écoutait du métal, Rémy et Erwan du punk/rock, Tito du blues/funk et Axel plutôt du pop/rock, donc c’est assez varié! (rires) On pourrait citer en vrac quelques groupes qui nous inspirent pas mal comme The Black Keys, Archive, Noir Désir, Jimmy Hendrix ou Arctic Monkeys… mais une de nos volontés premières est justement de ne pas se donner trop de limites pour pouvoir explorer différentes choses et se trouver petit à petit à travers tout ça un style bien à nous.

Au final comment définiriez-vous votre style ?
(rires) Très bonne question ! Quelque chose entre du rock progressif, mélodique, avec des influences funk très présentes… Tu te feras ta propre idée pendant le live et tu nous diras ce que tu en penses !

IMG_4581

Tito, le jeune soliste doué et bluffant!

Et comment décririez-vous votre set ?
En fait on a deux sets très différents, car on n’aime pas trop se limiter. Par exemple là on en joue un ce soir, mais si jamais on est pris, on ne jouera pas du tout le même pour les demi-finales à l’Etage du Liberté. Le set de ce soir est plus funky, alors que notre deuxième set est dans un trip plus rock, plus planant et plus progressif.

Comment fonctionnez-vous au niveau de la composition?
En général c’est Tito qui propose un riff de départ et ensuite on en débat tous ensemble et on construit quelque chose en interaction, chacun proposant des idées et écrivant sa partie.

Votre unique titre disponible en ligne, « The Time », (excellent ceci-dit en passant !), est en anglais, est-ce le cas de l’ensemble des titres ?
Et bien en fait non pas du tout, en réalité les trois quart des titres environ sont en français et seulement un quart en anglais.

Et du coup qui écrit les paroles ?
Toutes les paroles dans les deux langues sont écrites par Axel, le chanteur.

IMG_4553

Axel, l’écorché vif troublant de maturité à la jolie voix éraillée

Est-ce que vous comptez prochainement intégrer une bande-son ou un claviériste, vu que c’est un peu la mode du moment ?
Ben non pas trop a priori, le concept c’est aussi justement de montrer qu’avec cinq bons musiciens et des textes en français on peut encore faire quelque chose de cool et qui se tienne ! Mais sait-on jamais !

Quels sont vos projets à moyen terme ?
Tourner le plus possible, s’exporter un peu ailleurs que chez nous, et s’acheminer progressivement vers la professionnalisation. On aimerait également enregistrer de nouveaux titres dans de bonnes conditions afin de pouvoir offrir des versions de qualité de nos compositions aux auditeurs.

IMG_4558

Rémy, le rythmicien aux allures dylanesques

Et pour finir quelles sont vos prochaines dates à venir ? Où les internautes peuvent-ils venir vous découvrir ?
Alors on pas mal de choses de prévues, notamment pour cet été mais tout cela reste à confirmer, les dates seront précisées en temps et en heure sur notre page facebook. Sinon de façon certaine nous serons le 16 mars à Hennebont, le 26 avril à Pornic, et bien sûr le 3 ou 4 mai à Rennes à l’Etage pour les demi-finales du Tremplin Emergenza si nous sommes sélectionnés ce soir!

Et bien merci beaucoup, et bon courage à vous, hâte de voir votre prestation !
Merci ! On espère que ça te plaira !

 

Fin mot de l’histoire : grâce à une prestation très convaincante No Man’s land s’est effectivement qualifié et vous pourrez donc les retrouvez le 3 ou 4 mai prochain à l’Etage du Liberté pour les demi-finales rennaise du Tremplin Emergenza 2013!

En attendant vous pouvez déjà retrouver leurs actualités en ligne sur leur page Facebook et écouter si dessous leur premier single « The Time »!


Article : Eléna Tissier

Crédit Photos de concert : Marie Merdrignac

 

Publicités