Le DUEL qui vous attend

Un duo pour un DUEL parfait.
Anciennement « Kilimanjaro », Julien Boulfray et Brieuc Carnaille reviennent avec leur « Pop nocturne et littéraire, brute et colorée. » comme ils la définissent si bien.
Après avoir joué à New-York, participé à de nombreux et célèbres festivals, ils présentent aujourd’hui leur projet ambitieux, un nouvel EP tous les quatre mois, avec lequel ils ont su séduire et intriguer.
Afin d’en savoir plus sur cette curieuse idée, nous avons posé quelques questions à ces deux artistes qui ne manquent pas d’imagination !

Bonjour, tout d’abord, pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Julien Boulfray et Brieuc Carnaille, les deux membres fondateurs du groupe « Duel ». Nous sommes tous les deux chanteurs et auteurs-compositeurs et Duel est un groupe de Pop/Rock qui se nourrit de toutes les influences, notamment électro. Nous avons 5 ans et sommes nés à Paris, par le plus grand des hasards.

Comment le DUEL s’est formé ?

J’aime que vous appeliez Duel « LE Duel », c’est magnifique. Nous nous sommes donc rencontrés par hasard au bout d’une nuit parisienne. On s’est tout de suite découverts des influences communes et on a immédiatement écrit et composé des chansons ensemble, puis créé le groupe. On ne s’est jamais arrêtés.

Pourquoi avoir changé et choisi ce nom après « Kilimanjaro » ?

« Oh my name it means nothing… ».

Kilimanjaro n’était qu’un hommage à Ernest Hemingway, cela n’avait aucun sens finalement. On s’est depuis particulièrement passionné pour la relation entre Edouard Manet et Edmond Duranty dans laquelle nous nous sommes presque reconnus. On a donc d’abord envisagé de s’appeler « Manet Duranty » mais on a ensuite pensé que « Duel » serait peut -être plus intéressant car plus vaste et tout aussi représentatif de l’histoire du groupe. On a donc tiré au sort.

Dans votre description, nous pouvons lire « Bromance pop/rock à la française. 
Pop nocturne et littéraire, brute et colorée. » ; Qu’est-ce qui vous a mené jusque-là ?

Nos inspirations. Outre Edmond Duranty et Edouard Manet nous citerions, totalement arbitrairement : Bob Dylan et Alain Bashung, Beach House, The Walkmen et The Smiths, Humphrey Bogart et PJ Harvey, Raymond Radiguet et Edvard Munch.

Où trouvez-vous l’inspiration ?

« Dans tes yeux, dans les miens, dans ceux des petits chiens ».
Nous nous inspirons de TOUT, littéralement.

Vous êtes un de ces groupes français qui chantent en français ; pour vous, quels sont les avantages et les inconvénients de cette langue ?

Il n’y a que des avantages, tous ceux imaginables. Par exemple nous pouvons faire écouter nos chansons à nos grands-parents et ils les comprennent.

Comment se passe la composition chez DUEL ? Recherchez-vous, avant tout,  la qualité des mélodies, des textes ou les deux parties sont importantes pour obtenir une création aboutie?

La mélodie et le texte ont évidemment autant d’importance pour nous.

Vous avez été repérés par le label ROY MUSIC (Mademoiselle K, Jil is Lucky, Oldelaf, …), pouvez-vous nous parler de cette  rencontre ?

C’était en 2010, à l’époque nous venions d’enregistrer une maquette autoproduite comme nous le faisions depuis notre rencontre. On a envoyée celle-ci à plusieurs labels et « El Loco », surnommé ainsi pour ses stratégies perdantes au Poker,  nous a contactés. On a signé un contrat rapidement et on a commencé à travailler sur le live, à trouver les bons musiciens ainsi qu’à bosser sur les chansons qui figurent aujourd’hui sur Vertiges#1.

On a d’ailleurs collaboré avec Jil et Julien de Jil is Lucky pour les arrangements de ce premier volet.

Vous avez mis en place un nouveau concept : proposez tous les quatre mois un EP 5 titres. La série s’appellera « Vertiges ». Parlez-nous, un peu,  de ce projet !

A l’origine c’est surtout l’envie de pouvoir sortir nos chansons rapidement, de raccourcir le processus de création, et de trouver des alternatives de diffusion dans le contexte actuel du disque. Plutôt que de sortir un premier album et un deuxième quelques deux ans plus tard, on peut ainsi produire une sorte de double album étalé sur 2 ans et dont la majorité des titres n’est pas encore écrite. C’est à la fois très excitant et ça nous offre la liberté d’évoluer plus vite dans nos choix artistiques. Le côté multiple d’une telle série nous plaît aussi énormément, c’est une sorte de fresque en quatre parties, notre hydre à quatre têtes.

Le premier volet « Vertiges #1 », sort le 12 novembre 2012. Que pourra-t-on découvrir dans ce premier EP qui lancera la série ?

Il s’agit donc d’une première série de 5 titres dont certains, sous d’autres visages, étaient présents sur la maquette qui nous a permis de signer avec Roy. 5 titres qui nous ressemblent et qui tendent les bras aux 5 autres qui peupleront Vertiges#2.

Où pourrons-nous, nous procurer « Vertiges #1 » ?

Il sera disponible en téléchargement légal et chez tous les bons disquaires. Le premier extrait « Caramel » sera certainement offert gratuitement en guise de mise en bouche.

Avez-vous d’autres projets pour l’avenir ? (albums, clips, tournée, etc…)

On vient justement de tourner un clip pour « Caramel » qui sortira en même temps que Vertiges#1

Nous finissons aussi en ce moment l’écriture de Vertiges#2 et avons hâte de commencer à arranger et enregistrer ces nouveaux titres.

Des concerts sont prévus pour la sortie en novembre et en décembre, et plus de dates sont à venir en début d’année prochaine.

Et pour finir, que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

Que l’accueil de notre projet soit favorable, qu’il nous permette de jouer et défendre ces titres en live un maximum.

Un dernier mot ?

Cerceau

Merci !

Pour fêter le lancement de la série « Vertiges », DUEL sera en concert, avec ses musiciens, au Truskel à Paris, le 15 novembre.
Le
clip de la chanson « Caramel » sortira le 12 novembre en même temps que l’EP ; Julien et Brieuc , nous offrent des à présent ce premier extrait , sur le site du label ROY MUSIC : http://official.fm/playlists/oZ3C/archive .

 

Vous l’aurez compris, le 12 et 15 novembre 2012,
font parties de ces dates à cocher d’une croix rouge sur vos calendriers !

Suivez DUEL sur:  Amalgame Musical

Publicités