Hoboken Division, le rock dans la crasse

A les entendre, on se croirait dans un bar rock’n roll et poussiéreux au fin fond de Memphis ou de Détroit.
Mais non, on est juste à Nancy.
Et ce groupe qui a la capacité de nous faire voyager aussi loin grâce à sa musique, c’est
Hoboken Division.

Hoboken Division, c’est d’un côté Marie Rieffly, chanteuse
pas comme les autres. Influencée par la scène underground, Marie sait
diversifier sa voix avec une parfaite maîtrise. Puissante ou lancinante.
Agressive ou sexy. Rock’n roll ou blues. Un chant qu’elle sort des tripes et nous
crache à la figure de façon hypnotisante. De l’autre côté, il y a Mathieu
Cazanave, guitariste de shoegaze hors-pair. Avec des riffs saturants ou d’autres
plus sensuels, il arrive à faire monter en nous une délicieuse adrénaline.

La rencontre de ces deux prodiges s’est faite en 2011. Leurs
influences diverses comme Janis Joplin, The White Stripes, Nina Simon ou The
Kills ont formé un parfait mélange qui a donné Hoboken Division. Fin mars 2012,
leur premier EP a vu le jour. Autoproduit et comportant quatre titres, il a le
pouvoir de nous faire entrer en transe. Cette pépite est tantôt explosive,
tantôt langoureuse, chargée de boîtes à rythme ultra rock’n roll. Les deux
complices y mettent toute leur énergie. On passe du rock garage brut et lourd
au blues rock crasseux et  delta blues nonchalant.
Avec un son rappelant les seventies, Hoboken Division nous amène à côté du
jukebox d’un bar américain (il y a même de l’harmonica !). On se croirait
presque en train de planer, un verre à la main, dans une ambiance enfumée. Une
tension troublante et attirante émane de cet EP. Actuellement, le duo prépare
des nouveaux morceaux pour leur premier album. Ils prévoient une sortie en
septembre 2013. Vivement, car c’est le genre d’EP laissant sur sa faim ;
on en voudrait plus.

Hoboken Division s’est fait repérer aux sélections
régionales du Printemps de Bourges 2012. Ils ont déjà partagé la scène avec
Sally Ford and The Sound Outside ou Inspector Cluzo. Dans les prochains mois,
le duo va aller jouer en Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg et
Angleterre. Ils essayent également d’organiser une venue aux USA. Cette année
également, ils sont soutenus par le programme d’accompagnement européen
Multipiste. Ce programme a pour but de repérer, de sélectionner et
d’accompagner des artistes prometteurs. Ainsi, Marie et Mathieu pourront faire
des résidences dans différentes structures. Ils en profiterpnt pour
étendre leurs relations et trouver un manager, un régisseur, un tourneur…

Le duo travaille aussi sur FAR EST, un projet encore flou
pour le moment. L’idée est de montrer l’analogie entre deux régions ayant été
industriellement importantes,  le Texas
et la Lorraine. Mais l’un a vu émerger le blues et l’autre pas. Marie et
Mathieu veulent montrer par le biais de concerts, documentaires… que le blues
peut ‘’vivre’’ en Lorraine. A l’image de leur EP, cela rappellerait les USA.

Un clip pour le morceau ‘’Sugardady’’ va bientôt être
tourné, ainsi que deux ou trois autres d’ici la sortie de l’album. En attendant
leur futur bébé, les complices risquent aussi de balancer sur le net des vidéos
live, des morceaux au piano, des reprises…Un groupe talentueux à suivre donc,
avec plein de projets et de surprises.

http://hobokendivision.bandcamp.com/

Publicités